MARCEL BETRISEY CREATIONS  Sion Switzerland Phone:  Mobile ++41 793801679 Email: see "Contact"






La "montre qui n'avance jamais" (cadran solaire nocturne)

N°1


Cette montre à deux qualités que l'on ne retrouve jamais sur d'autres: elle ne peut jamais avancer, et peut même justifier votre retard quand vous rentrez à la maison. (vous n'aviez pas vu le temps passer)
 

la montre qui n'avance jamais
Avant

 Le principe de fonctionnement est simple: entrez dans un bistrot, commandez une bière et agrafez le ticket sur le clou placé sur le cadran. Maintenant, vous pouvez  savoir l'heure qu'il est simplement en regardant le ticket. Si, après un moment, vous estimez qu'elle retarde, commandez-vous vite une autre bière et vous serez à l'heure.
  
idem
Après

"la montre valaisanne"

Cette pièce, qui est très exactement la plus insignifiante de toutes celles que je n'ai jamais faite, à un destin très spécial.  Elle fut faite en 3 minutes à l'époque où je fabriquais des montres en acier damas qui, elles, demandaient chacune une semaine de travail. Faite pour rire, déposée sur le site et instantanément oubliée. 5 ans plus tard, en juillet 2008, des connaissances m'en ont parlé, sans savoir qu'elle était de moi. Une rapide recherche montra que quelqu'un l'avait citée en juin 2008 sous le nom de "montre valaisanne" et qu'elle fut ensuite reprise par des centaines de sites différents. En juin 2009, elle était mentionnée dans 2890 différents sites internet.



Au fil du temps qui passe, cette montre se retrouva rebaptisée "montre alsacienne" (probablement à cause de la Kronenbourg placée à côté), "montre chti", "montre belge" "montre bretonne"... Etrangement, beaucoup de sites nordiques en parlent (danois, finlandais, suédois...) alors que peu de sites du sud sont touchés. Seuls quelques-uns en parlent en espagnol ou en italien. Il sera intéressant de voir comment cette situation évolue avec le temps. Voici un petit film de cette montre vue par une cinquantaine de langues différentes...




N°2 (collection privée J.C. Biver)






N°3 ("expecta solem et videbis hora", collection privée B. Michel)

Troisième version de cadran solaire nocturne destinée à être employée tous les jours. Elle est étanche sûre et légère. Sûre car ce n'est plus un clou qui agrafe les tickets de bistrot mais un ressort: plus de risque de se blesser. Pratique, car elle a un antiretour qui empêche les tickets de s'échapper.