MARCEL BETRISEY CREATIONS  Sion Switzerland Phone: ++41 273238808 Mobile ++41 793801679 Email: see "Contact"






Essais et prototypes de radiomètres



radiometre


Ces  radiomètres servaient à  faire des prototypes d'horloges radiométriques pouvanr fonctionner à la pression atmosphérique ambiante. Les deux premiers avaient une minuscule masselotte sur l'une des pales de mica. (nous pouvons en apercevoir une sur la pale la plus proche de l'exemple du milieu, c'est le petit anneau d'acier arrondi qui déborde à droite) Le troisième est un grand radiomètre immobile.
Ces trois radiomètres furent chaque fois fixés au bout d'un pendule pour en calculer le gain. Sans résultats notables jusqu'à présent. J'espérais un peu benoîtement que les rotations des pales des deux premiers se mettent en phase avec les oscillations du pendule mais ce ne fut jamais le cas. Ces expériences furent temporairement stoppées en 2004 faute de temps pour les mener à bout. Elles prouvèrent néanmoins que l'on peut facilement se fabriquer  des radiomètres artisanaux sur mesure. Ils fonctionnent toujours actuellement.

Comment se fabriquer son propre radiomètre?

Matériel: bocal de verre, plaque de métal, feuilles de mica (provenant  p.ex de transistors, comme dans le premier exemple), aiguille à coudre, résine époxy de type Araldite rapide.

Faire tout le montage à pression atmosphérique ambiante.
"Mouiller" d'Araldite le fond du bocal.
Déposer le bocal sur la plaque, en coinçant un bout de fer dessous. Il doit permettre de laisser sortir l'air lors du pompage.
Mettre l'ensemble dans un réacteur et enclencher la pompe à vide.
L'Araldite doit faire une écume mousseuse blanche au début du pompage: c'est normal. Attendre qu'elle redevienne liquide.
Attendre que les pales du radiomètre se mettent à tourner.
Enlever la pièce de fer depuis l'extérieur du réacteur à l'aide d'un aimant. Le bocal tombe sur son lit d'Araldite.
Attendre 15 minutre, laisser revenir de l'air dans le réacteur, et l'ouvrir. Le radiomètre est prêt.